s/SOURD et m/MUET. Portrait d’un petit sourd en jeune super-héros. Traduction de l'ouvrage de Joseph Valente, d/Deaf and d/Dumb. A portrait of a deaf kid as a young superhero (Peter Lang Publishing, Inc., New York, 2011)

Please download to get full document.

View again

of 40
All materials on our website are shared by users. If you have any questions about copyright issues, please report us to resolve them. We are always happy to assist you.
Published
s/SOURD et m/MUET. Portrait d’un petit sourd en jeune super-héros. Traduction de l'ouvrage de Joseph Valente, d/Deaf and d/Dumb. A portrait of a deaf kid as a young superhero (Peter Lang Publishing, Inc., New York, 2011)
  Karen Meschia, Maître de Conférences - Université de Toulouse II - Le MirailKaren.meschia@univ-tlse2.frDelphine Chartier, Professeur - Université de Toulouse II - Le Mirailchartierdelphine@orange.frNoémie Boulangeot, Etudiant - Université de Toulouse II - Le MirailMarianne Caillebot, Etudiant - Université de Toulouse II - Le MirailElise Cappon, Etudiant - Université de Toulouse II - Le MirailSophie Chadelle, Etudiant - Université de Toulouse II - Le MirailJulie Damiano, Etudiant - Université de Toulouse II - Le MirailLucile Delorme, Etudiant - Université de Toulouse II - Le MirailDéborah Dutheil, Etudiant - Université de Toulouse II - Le MirailSophie Francaud, Etudiant - Université de Toulouse II - Le MirailDiane Garo, Etudiant - Université de Toulouse II - Le MirailDalila Guerras, Etudiant - Université de Toulouse II - Le MirailKristin Heinecke, Etudiant - Université de Toulouse II - Le MirailGuillemette Le Masson, Etudiant - Université de Toulouse II - Le MirailLee Lebel-Canto, Etudiant - Université de Toulouse II - Le MirailCarmen Lemoigne, Etudiant - Université de Toulouse II - Le MirailLucie Marcusse, Etudiant - Université de Toulouse II - Le MirailTimothée Roblin, Etudiant - Université de Toulouse II - Le MirailStephen Sanchez, Etudiant - Université de Toulouse II - Le MirailMarie Zegers de Beyl, Etudiant - Université de Toulouse II - Le MirailCe numéro inaugural de  La main de Thôt   propose la traduction inédite des huit premiers chapitres du livre de Joseph Valente  d/Deaf and d/Dumb. A portrait of a deaf kid as a young superhero,  publié en anglais par Peter Lang Inc., en 2011. Cette traduction est le fruit d'untravail collectif des étudiants de Master 2 du CeTIM, dirigés par Karen Meschia, avec l’aimable collaboration, révision et relecture deDelphine Chartier. s/SOURD et m/MUET. Portrait d’un petit sourd en jeune super-héros.  Traduction del'ouvrage de Joseph Valente,  d/Deaf and d/Dumb. A portrait of a deaf kid as a young La main de Thôt n°1 - 04/11/2013 1  Traduction effectuée par les étudiants du Master 2 de Traduction, Interprétation et Médiationlinguistique du CeTIM (2012-2013)Noémie BoulangeotMarianne CaillebotElise CapponSophie ChadelleJulie DamianoLucile DelormeDeborah DutheilSophie FrancaudDiane GaroDalila GuerrasKristin HeineckeGuillemette Le MassonLee Lebel-CantoCarmen LemoigneLucie MarcusseTimothée RoblinStephen SanchezMarie Zegers de Beyl Sous la direction de Karen MeschiaAvec l’aimable collaboration de Delphine Chartier, pour la révision et larelecture superhero  (Peter Lang Publishing, Inc., New York, 2011), par les étudiants du CeTIM etKaren Meschia.La main de Thôt n°1 - 04/11/2013 2  C’est mon dernier jour à l’école primaire eten entrant dans la salle de Madame Kapell, je suis à la fois triste et excité. Demain, c’est lesvacances qui commencent et à la rentrée je serai en sixième au collège non loin d’ici. Jem’apprête à dire au revoir à mon institutrice préférée, ma confidente et mon amie, MadameKapell.Depuis la maternelle, je vois Madame Kapell cinq jours par semaine pour des séancesd’orthophonie. Chaque fois que j’ai eu des ennuis, je savais où la trouver.Le temps de rentrer dans la salle et de la voir se retourner pour me dire « Bonjour, Joey » et jesens déjà les larmes qui commencent à couler, puis je me mets à sangloter éperdument.- Viens ici, Joey. Madame Kapell me serre contre elle. Elle n’est pas bien grande et j’arrive àposer ma tête sur son épaule.Je continue de pleurer. Je viens à l’instant de prendre conscience que je suis sur le point decommencer une nouvelle vie sans elle à mes côtés.Quand je lève la tête, je vois qu’elle a l’air triste. Je sais que je vais lui manquer, moi aussi.- Je ne rencontrerai plus jamais quelqu’un comme vous, Madame Kapell.Elle rétorque : « Bien sûr que si, Joey. Au cours de ta vie tu auras de nombreux mentors.Certains pour peu de temps, d’autres pour toute la vie. C’est à toi de les trouver. »- Comment je vais faire pour les trouver ? je demande.Madame Kapell sourit.- Lorsque tu rencontreras des gens vraiment extraordinaires, tu dois songer à la personne que tusouhaites devenir. Chacun de tes mentors aura quelque chose d’unique à t’offrir et deviendraainsi une partie de toi-même. C’est ce qui fera la personne que tu deviendras plus tard. s/SOURD et m/MUET. Portrait d’un petit sourd en jeune super-héros.  Traduction del'ouvrage de Joseph Valente,  d/Deaf and d/Dumb. A portrait of a deaf kid as a young La main de Thôt n°1 - 04/11/2013 3  Ce livre est dédié à mes mentors. A Mom, Nan, Joan Kapell et Joe Tobin.Chacun de vous a façonné le super-héros que je suis aujourd’hui Chapitre 1La Guerre des Pétards et l'anniversaire d’un super-héros Tout le monde court se mettre à l’abri lorsque retentit le clac-bang-bzzz du fusil. Je sens laballe frôler de près mon oreille et mon appareil auditif se met à siffler.Clac. Bang. Bzzz.Ça siffle.Je prie pour que mes Puma me lâchent pas. J’ai que huit ans, c’est pas un âge pour mourir. Jevois les autres traverser l’aérodrome comme des dératés, certains qui se précipitent vers laclôture, d'autres qui sautent par dessus, d’autres qui sont déjà réfugiés de l’autre côté, sains etsaufs. Je les entends crier:- Vas-y ! Cours !- Pourquoi ils nous tirent dessus ?- Ils arrivent ! Allez ! Go ! Go !Je cours. La cape rouge nouée autour de mon cou vient se coller sur mon visage. Je la repousseet je vois le pick-up de la sécurité de l’aéroport qui arrive à toute allure sur nous. Le pare-briseest plein de boue et je ne peux pas voir le conducteur. Il y a deux hommes à l'arrière dupick-up. Ils pointent leurs fusils sur nous, visent et tirent.Clac. Bang. Bzzz. Clac. Bang. Bzzz.Ça siffle. Ça siffle.Cette fois, je ne me retourne pas. J'aperçois les autres qui traversent la piste d'atterrissage alorsque le tout-terrain se rabat à ma hauteur. Les agents de sécurité portent une chemise marron etun jean. Ils crient :- Arrêtez ou on tire !Ils se prennent un nid de poule et s’arrêtent net. Un nuage de poussière envahit l’aérodrome.Une fois sorti de ce nuage, je remarque que les autres sont déjà presque tous en lieu sûr, del'autre côté de la clôture. Il ne reste plus que moi et ce garçon pataud, plus âgé, que tout le superhero  (Peter Lang Publishing, Inc., New York, 2011), par les étudiants du CeTIM etKaren Meschia.La main de Thôt n°1 - 04/11/2013 4  monde surnomme le Gros Albert. J’entends ceux qui sont derrière la clôture se moquer et nousencourager :- Allez, vas-y Gros Albert ! Cours P’tit sourd !Gros Albert est juste devant moi. Il se retourne et hurle :- C'est un fusil à sel, c’est une vraie merde, ça te tuera pas mais ça fait un mal de chien ! Allez,cours ! Cours !D’autres balles nous sifflent aux oreilles. Nous, on court.Le tout-terrain fonce sur nous. J’en crois pas mes yeux mais je vois le Gros Albert s’emmêlerles pinceaux et faire un vol plané avant de s’étaler de tout son long à mes pieds.Et l’ombre du tout-terrain n’en finit pas de s’agrandir.Alors, je crie en direction du Gros Albert :- Ta main !Je me baisse, attrape sa main pour l’aider à se relever et c'est reparti. Il a de longues jambes,Gros Albert, et il est loin devant moi. Au moment où il escalade la clôture, son shorts’accroche aux barbelés. Il hésite mais saute quand même et atterrit de l’autre côté en caleçon.Je cours à toute vitesse et me débarrasse de ma cape en la jetant sur les barbelés. D'un seulmouvement, je prends appui sur la clôture et saute par dessus pour me mettre en lieu sûr. Lepick-up de la sécurité fait un dérapage et s’arrête de l'autre côté.Les deux hommes sautent de la plate-forme arrière, laissant le chauffeur à l'intérieur. Je resteplanté là, les yeux rivés sur ma cape rouge vif suspendue au fil barbelé. Les types ne disentrien ; avec un sourire en coin, ils me défient du regardGros Albert s'approche et me dit :- Laisse tomber. C'est pas comme si t'avais paumé ton short.On se met à rire tous les deux. Les autres forment un petit cercle autour de nous, ils rient aussi.Mais quand je vois les vigiles qui s'approchent de ma cape, toujours accrochée à la clôture, jene ris plus.J’en ai besoin, il me la faut.Un des vigiles s'en approche tellement que j’ai peur qu’il ne la décroche, d’autant quemaintenant, le vent l’a déplacée de leur côté.Il se contente de nous crier :- Arrêtez de lancer des pétards dans l'enceinte de l'aérodrome. C'est clair ? C'est interdit ici, lesgars. Foutez le camp ! La prochaine fois, on appelle la police. Pigé ?Les deux vigiles remontent dans le pick-up et ils filent. Je suis soulagé, ma cape est toujours là.Je m’apprête à la récupérer quand plusieurs garçons parmi les plus grands brisent le cercle etviennent vers le Gros Albert et moi. Je m'immobilise en découvrant un visage familier. C'estCommandeur, le plus âgé et le plus méchant de tous, chef de la Guerre des Pétards. Il jette unregard méprisant en direction du Gros Albert, comme s'il le dégoûtait, puis le montre du doigten rigolant très fort et dit : s/SOURD et m/MUET. Portrait d’un petit sourd en jeune super-héros.  Traduction del'ouvrage de Joseph Valente,  d/Deaf and d/Dumb. A portrait of a deaf kid as a young La main de Thôt n°1 - 04/11/2013 5
Similar documents
View more...
We Need Your Support
Thank you for visiting our website and your interest in our free products and services. We are nonprofit website to share and download documents. To the running of this website, we need your help to support us.

Thanks to everyone for your continued support.

No, Thanks